Eragon : ce film est une merde

Ce film est une merde n'y allez pas, même si vous avez une carte de cinéma.

Les décors : peu originaux, beaucoup donnent l'impression d'être des maquettes faites en polystyrène expansé.

Les costumes : manifestement acheté en occasion à la boutique de farces et attrapes du coin.

La musique : nulle, aucune grandeur, aucune originalité.

Le montage : la musique est mal calée avec les évènements, certaines images sont inutiles ou mal placées, exemple: lors d'une chevauchée les personnages passent à travers ce qui semble être une forêt dont les arbres ont été coupés; contrastant avec les passages précédents et suivants, et ce sans raison apparente, pas de suggestion qu'il s'agisse là d'une action du malveillant roi dictateur, ou d'une malédiction. On est enclin dans ce genre de film a attendre une justification pour un tel décor, visant à justifier d'avantage la croisade du héros contre le méchant qui ose couper des arbres. Donc, ce sont des images inutiles en l'occurrence. Ce film est truffé de mini scènes dans ce genre, n'apportant aucune beauté, ni aucun intérêt à la narration. Le passage du temps dans cette histoire est impossible à déterminer, soit le réalisateur ne veut pas que l'on imagine qu'il se passe du temps, soit il ne sait pas comment le montrer à l'écran sans faire un insert du style "une semaine plus tard...".

Les dialogues : je n'ai eu droit qu'aux dialogues en VF, mais j'imagine qu'ils sont sensiblement identiques en VO, plusieurs répliques sont reprises dans le film comme des maximes importantes. Elle ne sont ni drôles ni profondes. Le fait qu'il y en ai plusieurs (trop) dilue leur portée. D'autre part les dialogues sont en général sont insipides.

Effets spéciaux : Digne d'une série télé en ce qui concerne les petits effets magiques, jusque là ça tient. Le dragon est assez bien animé (particulièrement je trouve les chutes bien réussies), cependant ce personnage pourtant d'une très grande importance a lui été assez bâclé dans sa réalisation. On a l'impression que la peau est en plastique, on y croit pas du tout, impossible dans de telles conditions d'apprécier les images.

Le scénario : le héros est un de ces jeunes débiles qui passe du rejet de son destin à une confiance aveugle en celui-ci se jetant dans la gueule du loup (pour sauver quelqu'un qu'il ne connait pas) sans à un seul moment regretter son choix stupide. Un certains nombres d'éléments laissent présager d'une suite. Je n'irai pas.

Je ne vais pas m'étendre non plus sur le nom du héros "Eragon the dragon rider" parceque là c'est tout de même un peu subjectif, dans ce domaine il y a d'ailleurs pas mal d'autres choses qui m'ont été désagréables.

N'ayant pas lu l'oeuvre littéraire je ne peux qu'espérer qu'elle est moins insipide, ceci étant le film ne donne pas envie de lire les livres.

La série d'Eragon rentre dans la catégorie "juvenile fiction", la même que Harry Potter. On pourrait dire que je ne suis pas la cible et c'est pourquoi le scénario me parait si niais (Il se trouve que les enfants dans la salle de ciné avaient l'air aussi déçu que moi à la sortie.), et bien je ne suis pas non plus dans la cible d'Harry Potter et je dois pourtant reconnaitre que les aventures du jeune sorcier à Poudlard sont originales et amusantes, un mélange réussi dans la constitution de l'univers créé par l'auteur. En définitive ce que je veux dire c'est que Harry Potter devait être adapté au cinéma, mais pas Eragon. A la place il aurait sans doute été mieux avisé d'adapter les aventures de Pug le magicien (de Raymond Feist) qui présente un univers original et un héros cohérent... c'est pourtant pas si compliqué.

Haut de page