Knol?

C'est le nom d'un nouvel outil proposé par Google, le principe est dans le nom: diminutif de Knowledge. Il s'agit de créer un concurrent de Wikipédia, mais la grande différence est que chaque auteur de contenu sera connu.

Et c'est une énorme différence. Déjà dans les recommandations de Google sur comment écrire un bon Knol on vous invite à donner votre opinion, quelque chose qui est déconseillé sur Wikipédia, en effet le fait que l'auteur soit connu permettra au lecteur de savoir que ce qui est écrit est bien l'oeuvre d'une personne unique et n'engage finalement que cette personne. Je commence déjà à apercevoir les polémiques dignes des blogs des grands jours. Mais attention, Dans ces même recommandations Google signale bien qu'il ne s'agit pas d'écrire un blog mais Knols are better for when you want to write an authoritative article on a single topic. L'exemple choisi est amusant et concerne une aventure de réparations de toilettes, votre blog servira à raconter les semaines qui vont ont conduit à réparer vos toilettes, le Knol sera le manuel de plomberie qui permet de devenir réparateur de toilettes.

Les articles peuvent être modifiés par d'autres auteurs comme c'est le cas dans Wikipédia, si l'auteur original l'a autorisé; il/elle peut aussi avoir choisi de modérer les modifications et ainsi recevoir des suggestions de modifications. On peut laisser des commentaires comme dans un blog. L'interface de publication est pour le moment en Anglais, mais il est possible d'écrire dans la langue de son choix et déjà de nombreux portails linguistiques se créent à la manière de Wikipédia, qui semble-t-il est la source d'inspiration pour déterminer ce qu'il faut mettre sur de tels portails.

Comme l'auteur d'une page est toujours connu, certaines pages comme par exemple le portail France appartiennent déjà à quelqu'un. (d'ailleurs cette même personne à créé plusieurs portail dont celui de l'Italie (en français) par exemple) Il y a sur ces pages web de la publicité adsense. Il s'agit la du compte adsense de l'auteur du Knol. Donc on voit immédiatement, que l'auteur du portail à déja placé sa pub sur un emplacement Knol (où d'ailleurs il n'y a aucun contenu). Je pense que les sujets populaires vont (au début au moins) avoir de nombreuses contributions, puis par la suite, comme tout sur le web, un leader émergera, et sera peut être acheté par un groupe commercial, les autres pages sur le même sujets mourront par manque de visites, etc... Classique somme toute.

En définitive voici un nouvel outil de rédaction collaboratif, plus ouvert que Google documents, plus fermé que Wikipédia, et sans doute aussi brûlant que la blogosphère. Il me semble que c'est une bonne combinaison.

Haut de page