RSA : la lance et le bouclier

Le revenu de solidarité active est une jolie idée, mais est ce une bonne idée?
Il s'agit d'une nouvelle allocation qui vise à remplacer les minima sociaux tel que le RMI. Le RSA servira à fournir un revenu minimal au plus démunis qui ne travaillent pas et servira aussi de complément de revenu à ceux qui travaille. C'est le premier argument que l'on trouve sur la page de question réponse du site du premier ministre.
Mais cela me pose un problème.

Dans le principe une personne qui ne trouve pas sa subsistance dans notre société doit être aidée, c'est noble et c'est bien pour cela que nous avons une société. Il s'agit donc là des minima sociaux, une subvention pour permettre aux plus démunis de survivre en espérant sans doute que la vie leur réservera de bonnes surprise comme on le souhaite à tout le monde. Quand on s'aperçoit que ces minima ne sont pas suffisant pour vraiment vivre dans une société riche comme celle de la France, il faut en plus que les collectivité locales offre un certain nombre de gratuité ou de sponsoring tel que la gratuité des transports, des pisicnes et autre équipements urbains, les logements sociaux à bas prix, les allocations d'aide au logement etc... Avec tout ceci un bénéficiaire des minima peut (en s'organisant convenablement) vivre correctement, sous un toit, sans être trop tiraillé par la faim et même sans doute se divertir un peu. Si on additionne la valeur monétaire de l'ensemble de ces aides et subventions on arrive à un total qui dépasse le salaire d'un travailleur en bas de l'échelle des salaires. Et donc on se trouve confronté à un problème si on est bénéficiaire des minimas et que l'on se voit proposé un travail. L'accepter signifie effectivement une diminution du niveau de vie (qui de toute façon est déjà bien bas ne l'oublions pas). On comprendra alors le peu de motivation à trouver un emploi.
La perte est encore plus grande si on accepte un travail a temps partiel.

Ceci indique en premier lieu que le salaire minimum offert par les employeurs qui sont susceptibles d'engager une main d'œuvre souvent non qualifiée est trop bas, puisqu'il est en deçà de ce que la collectivité pense qu'il est nécessaire d'avoir pour vivre dignement.
Le dispositif RSA qui offre un complément de revenu à ceux qui acceptent donc ces emplois sous payés ne fait alors qu'entériner la pratique des salaires bas. Dans le jeu d'offre et de demandes, la subvention par le RSA, d'une partie du salaire donc, autorise pleinement l'employeur à proposer des salaires à la limite du ridicule. Cette main d’œuvre à bas prix ne risque-t-elle pas de se trouver pérennisée?

Avec ces réflexions j'emet des doutes sur le bien fondé, et l'efficacité de cette mesure concernant la lutte conte la pauvreté.
Et cela va plus loin! Le complément de revenu fourni par l'intermédiaire du RSA doit être financé par la collectivité n'est ce pas. Comment? Le gouvernement nous propose de taxer les revenus du capital. Ce qui est plutot une bonne nouvelle pour tous ceux qui triment au plus bas et qui n'ont que l'espoir d'avoir un jour du capital, ils se disent qu'ils ne seront pas touché par cet impôt mais que pour une fois on demandera l'effort au plus aisés. Faux!
Cette taxe va s'appliquer notamment au comptes d'épargne et aux assurances vies, ainsi qu'aux petits portefeuilles boursier. Les possesseurs de ces placements sont pour 40% des ménages dont la personne de référence est ouvrier qualifié. Il ne s'agit pas là me semble-t-il de grands possesseurs de capital.
Le financement du RSA sera intégré au bouclier fiscal, ce qui en fait signifie que si vous êtes déjà protégé par le bouclier fiscal vous ne paierez pas cette nouvelle taxe. Donc si vous avez déjà un patrimoine et un capital si conséquent que vous faites partie des plus riches de ce pays vous n'avez pas à soutenir les plus pauvres.

Pour résumer voici le message du RSA :

  • employeurs vous pouvez payer vos employés au plus bas.
  • ce sont les classes moyennes qui combleront le manque.
  • pour les plus riches rien ne change (sauf si vous êtes un employeur alors à ce moment là vous allez gagner encore plus)

Haut de page