Fait divers

Quelle ironie! Un groupe de gendarmes du Centre national de formation à la sécurité routière de Fontainebleau répartis dans deux minibus se sont retrouvés dans un grave accident de la route hier suite au choc survenu entre les deux minibus utilisés pour les véhiculer. 11 gendarmes ont été blessés, aucun dans un état critique selon le commandement de la gendarmerie. D'après les circonstances de l'accident il semble que le chef du groupe qui se trouvait derrière le bus de tête à souhaité prendre la tête du cortège, mais le dépassement fut un peu court et l'arrière du bus en dépassement à heurté l'avant du bus dépassé. Perte de contrôle, tonneaux, etc...
Le parcours de ces bus devait emmener les stagiaires motocyclistes à un kilomètre de leur point de départ et l'accident a eu lieu à 200 mètres seulement de leur point de départ. Quand on vous dit qu'il faut mettre votre ceinture même pour les trajets courts en voila la preuve. Ceinture d'ailleurs absente des véhicules militaires. A quelle vitesse pouvaient-ils rouler 200 mètres après le départ pour réussir 5 tonneaux?
On ne peut s'empêcher de se demander s'il était bien utile que le véhicule contenant le chef de section se place devant. C'est le type même de l'accident bête, sans être dans un état critique, 3 des gendarmes sont tout de même dans un état grave. C'est sûr que certains d'entre eux sont graves.

Haut de page